Anonyme

de Eric SMEESTERS - BE - 2009 - 01h10min

Notez le film

Commentaires (0)

Une place publique, un lieu commun, du temps, des passants. Le réalisateur s’y arrête, pendant un an, pour regarder l’infime dans le brouhaha. Il s’intéresse au vent, aux sons de la nuit, à ceux qui, comme lui, s’arrêtent. Rencontres sans parole et souvent en un seul plan. En voix-off, des histoires de rencontres éphémères racontées par des anonymes. Toute une lenteur, une immobilité qui, à force, devient acte, et condense un regard singulièrement politique sur l’espace public aujourd’hui.
Equipe du film :
Montage
Hervé BRINDEL
Réalisation
Eric SMEESTERS
Contacts Distributeur :
Société
Gsara asbl
Adresse
26, rue du Marteau B - 1210 Bruxelles
Site internet
www.gsara.be
Téléphone
+32 2 - 250 13 10
Fax
+32 2 - 217 29 02
Description
Sandra DEMAL
Philippe Simon, Cinergie.be
Anonyme d’Eric Smeesters
Le dispositif qui préside à la réalisation du premier film documentaire d’Eric Smeesters est, au premier abord, simple et empreint d’une certaine innocence. Pendant un an, le réalisateur a planté sa caméra dans un lieu public particulièrement fréquenté dans le centre de Bruxelles et, comme il le dit au début de son film, a sauté dans le vide. Il a filmé. De jour comme de nuit, sans calendrier préconçu, il a filmé dans la foule des grands jours comme dans l’isolement de la nuit profonde. Il a filmé des hommes et des femmes seuls, déambulant, s’arrêtant ou restant assis sur un banc, comme à la marge de la foule, à la périphérie du flux marchand, un rien déboussolés, un rien isolés, un rien là, seulement là. Face à sa caméra, il les a voulus surpris, gênés, troublés, curieux et parfois même amusés, voire complices, mais toujours inconnus, anonymes. Accordant beaucoup d’attention à la durée de chaque plan, restant à l’affût, en tension de regard, il a su rendre palpables les questions que cet exil urbain appelait.
 
pour en savoir plus

Commentaires (0)

Inscrivez-vous ou pour poster un commentaire