Actualités

LE GESTE ORDINAIRE un film de Maxime Coton

L’usine est cette évidence du paysage que le regard veut abstraire, intruse, elle épuise l’espace où elle s’évase, indésirable, nécessité tacite. Sa mise à l’écart entraîne celle de ses hommes, les efface à moitié : les ouvriers, l’usine les avale et c’est presque à la dérobée qu’ils œuvrent, regroupés, renommés masses, bras, voix, sueurs, forces.

Lire la suite

CLEJANI - HISTOIRES un film de Marta Bergman et Frédéric Fichefet

Dans cette chronique sombre – les vacillantes lueurs d’espoir sont à chercher dans les recoins et les replis de plans où une dureté implacable domine –, les cinéastes réussissent plutôt bien à éviter les deux principaux pièges qui les guettaient : l’apitoiement et le voyeurisme. Ce qui ne veut pas dire qu’ils ferment les yeux ; bien au contraire !

Lire la suite

COIN ROUGE, COIN BLEU un film de Alain Marcoen

Les premières images du documentaire Coin rouge, Coin bleu se situent à l’intersection de ces histoires passées et récentes de nos villes. Des coins de rues, des maisons ouvrières, anciennes, la brique noircie, les trottoirs suant la pauvreté, mais des lieux hantés par un passé actif. C’est autour de ces zones urbaines-là que se perpétue, se transmet l’esprit de la boxe. On plonge vite dans les gymnases où l’on forme et entraîne les aspirants boxeurs. Rien de luxueux, mais il y a du monde, ça foisonne, de tous les âges et toutes les nationalités.

Lire la suite

UN MONDE ABSENT un film de Ronnie Ramirez

Lorsqu’au début des années 2000, le réalisateur belge né au Chili Ronnie Ramirez (Santiago du Chili, 1971) part tourner dans le sud de son pays d’origine, dans la région d’Aysén, en Patagonie chilienne, le film qu’il en ramène est tout sauf exotique et touristique. Cadrant paysages (naturels, dénaturés, urbains, industriels… ) et gestes et paroles des hommes et des femmes qui y vivent (bucheron, ouvrières et ouvriers, activistes, animateurs de radios libres… ), si son film est politique il évite cependant l’écueil fréquent d’un cinéma militant trop « sloganesque », manichéen et étriqué. Particulièrement attentif au sonore et très subtil dans les transitions à la fois claires et organiques de son montage (monteuse : Michèle Maquet), il réussit plutôt à dresser la géographie – physique et humaine, politique et économique – d’une région en mutation forcée ; aussi dans ce que cela implique comme réalités apparemment non directement liées entre elles (et dont le cinéaste arrive à suggérer en quoi elles ne sont pas aussi disparates et déconnectées qu’elles n’y paraissent).

Lire la suite

CHATS ERRANTS un film de Yaël André

Dames-à-chats et géopolitique du terrain vague

Lire la suite

EN CAS DE DÉPRESSURISATION un film de Sarah Moon Howe

Pendant dix ans, Sarah Moon Howe a été strip-teaseuse, un métier qu’elle exerçait la nuit en marge de son « vrai » travail, celui d’éducatrice en psychiatrie.Pendant dix ans, elle a dansé et exhibé son corps sur scène, dévêtue sans pour autant se mettre à nu, se créant des personnages comme autant d’alter ego pour nourrir les fantasmes d’inconnus mais aussi découvrir sa propre féminité.

Lire la suite