Los abrazos del rio (L'étreinte du fleuve)

Réalisation

de Nicolàs RINCON GILLE - Belgique - 2010 - 1h12min

Pitch

Sur l’un des grands rochers qui brisent le courant du Magdalena, le fleuve le plus important de Colombie, le Mohan boit et fume patiemment son cigare. Ce grand séducteur attend les femmes qui viennent laver leur linge et les invite dans son palais doré tout au fond du fleuve. Quelques unes reviennent enceintes, les autres disparaissent à jamais. Il aime faire fuir les poissons et taquine les pêcheurs en faisant des nœuds dans leurs filets. Parfois il va jusqu'à les noyer. Mais aujourd'hui, en Colombie, le Mohan sort de moins en moins car la peur des vivants remplace celle des esprits. Les paramilitaires sèment la terreur. Même le diable s’est enfui. Et dans ses entrailles le fleuve Magdalena ne charrie désormais plus que des cadavres.

voir la fiche technique

Equipe du film :

  • : Nicolàs RINCON GILLE
  • : Nicolàs RINCON GILLE
  • : Vincent NOUAILLE
  • : Christopher YATES
  • : Manon COUBIA (VOA asbl)
  • : VOA asbl

Contacts Producteur & Distributeur :

  • : VOA asbl
  • : Rue Félix Delhasse 6 B-1060 Bruxelles voa@collectifs.net
  • : +32 (0)2 - 513 39 59
  • : Manon COUBIA & Nicolas RINCON GILLE

Informations techniques :

  • Couleur
  • Long metrage
  • Français

Bandes annonces et photos

Ils en parlent

  • Cinergie.be

    Cinergie.be

    Sur l’un des grands rochers qui brisent le courant du Magdalena, le fleuve le plus important de Colombie, le Mohan boit et fume patiemment son cigare. Ce grand séducteur attend les femmes qui viennent laver leur linge et les invite dans son palais doré tout au fond du fleuve. Quelques unes reviennent enceintes, les autres disparaissent à jamais.(Suite)

    Nicolàs RINCON GILLE, Cinergie.be

A propos de Nicolàs RINCON GILLE

Affiche

Los abrazos del rio (L'étreinte du fleuve)

notes

0/10

Actualités

inscription à la newsletter

Vos avis et commentaires

  • Myriam au sujet de :

    Snoezelen, un monde en quête de sens

    0/10

    Je voulais ajouter que le monde de la petite enfance, d'une autre manière, a également besoin de cette tendresse et de ce temps "à 100%" dans la découverte de l'autre...
    Les choses avancent, en partie grâce à des films comme celui-ci... Merci !