Les potagistes

Réalisation

de Pascal HAASS - Belgique - 2013 - 0h59min

Pitch

Au cœur de Bruxelles, le potager Ernotte est un écrin de nature où poussent des fruits et des légumes savoureux. C’est un lieu de passage, de fête et d’échanges multiculturels qui a la particularité de rassembler régulièrement les habitants du quartier, les personnes âgées et les enfants venus des écoles voisines. Le jour où le potager est menacé de destruction par la ville, les « potagistes » décident de lutter face à une décision communale arbitraire. Pascal Haass, un cinéaste habitant le quartier, rencontre alors Ulrike, Stefano et une vingtaine d’autres potagistes qui s’impliquent dans le but de faire entendre leur voix. Tour à tour drôle et émouvant, ce film se veut le reflet d’un questionnement plus profond sur la société de demain. Quelle place veut-on laisser aux espaces naturels et aux initiatives citoyennes ?

voir la fiche technique

Equipe du film :

  • : Pascal HAASS
  • : Zoé VINK
  • : Florian VALLEE
  • : Jeanne DEBARSY
  • : Felix BLUME
  • : France DUEZ
  • : Vincent ANSALDI
  • : Gabriel VANDERPAS (Leila Films)
  • : Leïla Films

Contacts Producteur & Distributeur :

  • : Leïla Films
  • : Rue de Suisse 29 B–1060 Bruxelles info@leila-films.com http://www.leila-films.com
  • : +32 479 - 610 939
  • : Gabriel VANDERPAS

Informations techniques :

  • Couleur
  • Moyen metrage
  • Français

Bandes annonces et photos

Ils en parlent

  • Cinergie.be

    Cinergie.be

    Des arsouilles dans le potage

    Le potager Ernotte est, à Ixelles, un îlot de verdure amoureusement entretenu par des riverains. Lorsque la commune décide de le raser afin de bâtir des logements, les “potagistes” s'opposent à ce projet qu'ils jugent inadéquat pour leur quartier. La lutte commence... (suite)

    Pascal HAASS, Cinergie.be

A propos de Pascal HAASS

Affiche

Les potagistes

notes

0/10

Actualités

inscription à la newsletter

Vos avis et commentaires

  • Myriam au sujet de :

    Snoezelen, un monde en quête de sens

    0/10

    Je voulais ajouter que le monde de la petite enfance, d'une autre manière, a également besoin de cette tendresse et de ce temps "à 100%" dans la découverte de l'autre...
    Les choses avancent, en partie grâce à des films comme celui-ci... Merci !