Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés

Réalisation

de Sophie BRUNEAU, Marc-Antoine ROUDIL - Belgique - 2005 - 1h16min

Pitch

Chaque semaine, dans trois hôpitaux publics de la région parisienne, une psychologue et deux médecins reçoivent des hommes et des femmes malades de leur travail. Ouvrière à la chaîne, directeur d’agence, aide–soignante, gérante de magasin…Tour à tour, 4 personnes racontent leur souffrance au travail dans le cadre d’un entretien unique. Les trois professionnels spécialisés écoutent et établissent peu à peu la relation entre la souffrance individuelle du patient et les nouvelles formes d’organisation du travail. A travers l’intimité, l’intensité et la vérité de tous ces drames ordinaires pris sur le vif, le film témoigne de la banalisation du mal dans le monde du travail. Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés est un huis clos cinématographique où prend corps et sens une réalité invisible et silencieuse : la souffrance au travail.

voir la fiche technique

Equipe du film :

  • : Sophie BRUNEAU
  • : Marc-Antoine ROUDIL
  • : Antoine-Marie MEERT
  • : Marc-Antoine ROUDIL
  • : Philippe BOUCQ
  • : Philippe BAUDHUIN
  • : Marc-Antoine ROUDIL
  • : Sophie BRUNEAU
  • : alter ego films

Contacts Producteur & Distributeur :

  • : alter ego films
  • : rue d’Écosse, 46 1060 Bruxelles Belgique info@alteregofilms.be http://www.alteregofilms.be
  • : + 32 (0)2 - 534 93 77
  • : S. BRUNEAU et M.-A. ROUDIL

Informations techniques :

  • Couleur
  • Long metrage
  • Français

Bandes annonces et photos

On vous en parle

Affiche

Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés

notes

0/10

Actualités

inscription à la newsletter

Vos avis et commentaires

  • Coconut au sujet de :

    On n'en fera pas l'économie

    0/10

    merci pour ce film rafraichissant.
    il est heureux de voir qu'il y a du monde qui entreprend pour autre chose que de l'argent.
    Ce film rend visible et rassemble des initiatives qui gagnent à ne pas être isolées. Avec écoute, silence et dignité.