À l'oeuvre (sous-titré français)

Réalisation

de Maxime COTON - Belgique - 2012 - 0h43min

Pitch

C’est l’histoire d’un homme qui grandit au milieu d’images, de sons, de musiques. C’est l’histoire d’un homme ordinaire et singulier qui s’éveille au monde en même temps qu’il rêve à un endroit où habiter. C’est l’histoire d’une maison qui voit l’homme grandir : témoin du temps, mémoire des rencontres, des liens tissés. Les médiathèques sont-elles solubles dans la dématérialisation des supports et le téléchargement ? Il existe de nombreux témoignages sur l’importance que médiathèques et bibliothèques ont joué dans la construction des imaginaires individuels, la curiosité intellectuelle, l’ouverture des émotions, la sensibilité à la diversité culturelle. Ces institutions de prêt public stimulent la créativité. Mais leur action est discrète, diluée au quotidien, elle est rarement démontrée. Elle relève de l’immatériel. Ce film rend hommage à ces relations qui se tissent entre le public et les médiathèques qui sont indispensables à la diffusion du patrimoine culturel dans la société.

voir la fiche technique

Equipe du film :

  • : Maxime COTON
  • : Manon VERKAEREN
  • : Miléna TRIVIER
  • : Laszlo UMBREIT
  • : Quentin JACQUES
  • : Claudine VAN O (CVB)
  • : CVB (Centre Vidéo de Bruxelles)
  • : Effi WEISS
  • : Déborah DOURNEAU
  • : François GILLES
  • : Maximilien DELMELLE
  • : Manon VERKAEREN

Contacts Producteur & Distributeur :

  • : CVB (Centre Vidéo de Bruxelles)
  • : 111, rue de la Poste B-1030 Bruxelles info@cvb-videp.be www.cvb-videp.be
  • : +32 2 - 221 10 50 / Fax : +32 2 - 221 10 51
  • : Michel STEYAERT

Informations techniques :

  • Couleur
  • Moyen metrage
  • Français

Bandes annonces et photos

A propos de Maxime COTON

Actualités

inscription à la newsletter

Vos avis et commentaires

  • Myriam au sujet de :

    Snoezelen, un monde en quête de sens

    0/10

    Je voulais ajouter que le monde de la petite enfance, d'une autre manière, a également besoin de cette tendresse et de ce temps "à 100%" dans la découverte de l'autre...
    Les choses avancent, en partie grâce à des films comme celui-ci... Merci !